Les Baccalauréats

 

 

Le Nouveau Bac 2021

Fin des séries en voie générale : les élèves se spécialisent dans les enseignements qui les motivent Les séries L, ES et S disparaissent.

Les élèves suivent désormais des enseignements communs, les enseignements de spécialité qu’ils ont choisis et, s’ils le souhaitent, des enseignements optionnels.

%

Contrôle Continu

E

10% de la note finale :

Bulletins scolaires de 1ère et de Term.

E

30% de la note finale :

Epreuves communes

2 séries en Premières

1 série en Terminale

%

Epreuve finale

E

1 épreuve anticipée :

en Première 

Français écrit et oral

E

4 épreuves anticipées :

en Terminale 

Enseignements de spécialité (2)

Philosophie

Oral Final

Pour tous : voie générale + voie technologique

Les épreuves finales comptent pour 60 % de la note finale :

– 1 épreuve anticipée de français en 1re (écrit et oral).

–  4 épreuves en terminale : 2 épreuves de spécialité, 1 épreuve de philosophie et une épreuve orale terminale.

Ces épreuves sont organisées sur le modèle des épreuves actuelles du baccalauréat.

Le contrôle continu représente 40% de la note finale :

– 10 % pour la prise en compte des bulletins de 1re et de terminale dans l’ensemble des enseignements pour encourager la régularité du travail des élèves.

– 30 % pour des épreuves communes de contrôle continu organisées pendant les années de 1re et de terminale afin de valoriser le travail des lycéens.

Les épreuves de rattrapage : Un élève ayant obtenu une note supérieure ou égale à 8 et inférieure à 10 au baccalauréat peut se présenter aux épreuves de rattrapage : deux épreuves orales, dans les disciplines des épreuves finales écrites (français, philosophie, ou enseignements de

Les Bacs Généraux – ES – L – S (si & svt), jusqu’en 2020

Les programmes des bacs généraux ES, L, et S vous dotent d’une solide culture générale, de bonnes capacités d’expression écrite et de méthodes de travail utiles pour suivre des études supérieures. Vous choisissez votre série en fonction de vos centres d’intérêt, des matières dominantes et des poursuites d’études que vous envisagez.

Le bac ES (économique et social)

Le bac ES est un bac équilibré avec de l’économie, de l’histoire, de la géographie, des maths… Une série pour approfondir la compréhension du monde contemporain. Pour ceux qui s’intéressent aux questions d’actualité et aux problématiques économiques et sociales du monde contemporain.Votre profil pluridisciplinaire vous permet d’envisager une poursuite d’études dans des domaines très variés : sciences humaines, sciences sociales, sciences économiques et sciences politiques ; droit, lettres, langues…

Les domaines du commerce ou de la gestion vous sont également accessibles. Par exemple, vous pouvez entrer en licence AES (administration économique et sociale) et poursuivre en master droit ou sciences humaines.

D’autres bacheliers font le choix de s’orienter en prépa économique ou littéraire. Les DUT et les BTS vous sont aussi ouverts.

Le choix est donc vaste et vos possibilités multiples. Si vous n’êtes pas tout à fait certain du domaine qui vous correspond le plus, une filière générale est conseillée afin de vous spécialiser progressivement.

Le bac L (littéraire)

Littérature, langues, littérature étrangère en langue étrangère, philosophie, histoire-géographie, arts… le bac L est une série recentrée sur les lettres.

Le bac L est destiné à ceux qui s’intéressent à la philosophie, à la littérature, aux langues, à l’histoire-géo… et qui sont curieux des différentes formes d’expression culturelle.

Cette série est celle de l’excellence en langues avec la possibilité de choisir jusqu’à 3 langues vivantes, de renforcer sa LlV1 ou LlV2, d’étudier de manière plus approfondie la littérature étrangère. Votre profil littéraire s’adapte parfaitement à des études universitaires (licence, master…) dans des domaines variés tels que les lettres et les langues, l’art, les sciences humaines et sociales, le droit.

Par exemple, vous pouvez vous inscrire en licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE), puis vous spécialiser en métiers de la traduction.

Voie d’accès par excellence aux écoles normales supérieures (ENS), aux écoles de commerce ou encore à l’ École des chartes… les prépas littéraires et économiques sont également prisées par les bacheliers L. Vous pouvez également prétendre aux concours des écoles de journalisme. Enfin vous pouvez opter pour un BTS ou un DUT, pour vous orienter vers les secteurs du tourisme, de la communication, des carrières juridiques ou sociales.

Le bac S (scientifique)

Le bac S (scientifique)

Le bac S s’adresse aux élèves particulièrement intéressés par les matières scientifiques, des mathématiques à la physique-chimie, en passant par les sciences de la vie et de la Terre, les sciences de l’ingénieur ou l’écologie et l’agronomie.  Pour ceux qui envisagent en priorité des poursuites d’études supérieures scientifiques.

Votre profil scientifique vous prédispose en priorité à des poursuites d’études supérieures dans le domaine des sciences et des technologies, de la santé.

Vous êtes majoritaires à entrer à l’université, et plus particulièrement dans le domaine de la santé. Il faut prévoir des études longues, par exemple 5 ans pour devenir sage-femme ou 9 ans pour devenir médecin généraliste.

Vous pouvez aussi privilégier les prépas scientifiques qui facilitent l’accès à des écoles d‘ingénieurs, de commerce, de vétérinaires, d’ agronomie, militaires ou aux écoles normales supérieures (ENS). Autre possibilité : vous diriger vers des BTS/BTSA et DUT pour entrer dans la vie professionnelle ou continuer vos études, principalement en licence pro.

Les Bacs Technologiques – ST2S – STD2A

Ces formations sont organisées par grands domaines comme l’industrie, la santé, le social, la gestion… Dans toutes les séries, conjugués aux matières générales, les enseignements technologiques sont privilégiés, principalement par le biais de projets et d’études de cas concrets.
Le bac STD2A – Sciences et technologies du design et des arts appliqués

Ce bac intéressera ceux qui sont attirés par les applications de l’art (graphisme, mode, design…) et par la conception et la réalisation d’objets (vêtements, meubles, ustensiles…) ou d’espaces.

Des enseignements généraux (français, histoire-géographie, langues vivantes, EPS…) ;

Des enseignements technologiques qui s’appuient sur des démarches expérimentales permettant d’appréhender, de manière active, les univers complexes du design et des métiers d’art, à travers 4 pôles disciplinaires.

Pour tous les élèves, 2 h hebdomadaires d’accompagnement personnalisé (soutien et approfondissement scolaires ; aide à l’orientation).

Deux enseignements facultatifs (au maximum) au choix dont seuls les points supérieurs à 10/20 seront pris en compte à l’examen du bac.

Par la suite, vous êtes majoritaires à vous inscrire dans les DMA (diplômes des métiers d’art) et les BTS d’art, puis dans les écoles d’art. Vous pourrez poursuivre, si vous le souhaitez, en licence pro à l’université, ou en diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) en école supérieure d’arts appliquésA noter : les BTS et DMA vous sont ouverts de droit, sur dossier et travaux artistiques personnels. Les BTS vous donneront généralement accès à des fonctions d’assistant à la conception (création dans divers domaines : graphisme, stylisme, architecture d’intérieur, design industriel). Les spécialités proposées sont aussi nombreuses : agencement de l’environnement architectural, concepteur en art et industrie céramique, design graphique.

Les DMA forment des artisans d’art ou des assistants créateurs. Attention, très peu d’établissements préparent à ces diplômes, mais les spécialisés sont diverses : art du bijou et du joyau, arts de l’habitat, arts graphiques, arts textiles et céramiques, cinéma d’animation…

Les grandes écoles d’art : L’ École nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA), l’ École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD), l ‘École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI) recrutent sur concours. Elles vous sont également accessibles et vous formeront à des diplômes de bac + 3 à bac + 5.

Ce bac débouche sur les métiers de l’architecture d’intérieur, le design d’espace, le design de produit, la publicité, l’édition, la communication visuelle, la mode…

Le bac ST2S (sciences et technologies de la santé et du social)

Sciences et techniques sanitaires et sociales, biologie et physiopathologie, sciences physiques et chimiques, maths… le bac ST2S concerne tous ceux qui souhaitent évoluer dans les domaines du social et du paramédical.

Ce bac s’adresse aux élèves intéressés par les relations humaines et le travail sanitaire et social. Qualités souhaitées : autonomie, esprit d’initiative, sens du contact, aptitude à communiquer et à travailler en équipe.

La biologie humaine, la connaissance psychologique des individus et des groupes, l’étude des faits sociaux et des problèmes de santé, les institutions sanitaires et sociales… constituent les matières dominantes du bac.

La formation comporte aussi des matières générales : français, histoire-géo, maths, sciences physiques et chimiques, langue étrangère, éducation physique et sportive…

Les sciences et techniques sanitaires et sociales (enseignement primordial dans l’emploi du temps) abordent l’état de santé et le bien-être social d’une population, les politiques sociales et de santé publique, les dispositifs et institutions sanitaires et sociaux, les méthodologies appliquées au secteur sanitaire et social.

Autre enseignement important : la biologie et la physiopathologie humaines qui étudient l’organisation et les grandes fonctions de l’être humain, les maladies, leur prévention et leur traitement.

Les BTS et les DUT des domaines paramédical et social vous sont ouverts. Vous pouvez également vous orienter vers le BTS métiers de l’esthétique-cosmétique parfumerie, le  BTS métiers des services à l’environnement…  Les BTS et DUT proposés du domaine social pourront être complétés par une licence pro ou un diplôme d’État (DE). Le métier de conseiller en économie sociale et familiale nécessite, par exemple, un BTS économie sociale et familiale suivi d’un DE du même nom. Idem pour l’éducateur spécialisé qui peut obtenir son DE en 1 an après un DUT carrières sociales, option éducation spécialisée.

À noter : pour les BTS et les DUT du paramédical ( BTS diététique, DUT génie biologique…), de solides connaissances en sciences est demandé. Enfin, vous pouvez aussi intégrer des écoles paramédicales et sociales, mais il est conseillé de suivre une préparation au concours d’entrée pour mettre toutes les chances de votre côté.

On peut travailler dans le social, comme assistant de service social, conseiller en économie sociale et familiale, éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants qui sont les plus adaptés au profil de ce bac. On peut aussi travailler dans le secteur paramédical comme aide-soignant, infirmier,pédicure-podologue, psychomotricien, audioprothésiste,  technicien en analyses biomédicales, manipulateur en électroradiologie médicale, auxiliaire de puériculture. Enfin, on peut devenir secrétaire médical ou entrer à la sécurité sociale, comme gestionnaire-conseil de l’assurance maladie.